Serge Philippe Lecourt, né en 1964 à Vire en Normandie, est un photographe français indépendant.

Il s’est passionné très tôt pour la photographie. Après des études d’anglais et d’histoire ponctuées de nombreux voyages à l’étranger, notamment dans les pays anglo-saxons, Serge Philippe Lecourt a fait l’École de Photojournalisme IRIS et le Centre de Formation des Journalistes (CFJ) de Paris. Résidant aux USA pendant les années 80 et 90, il a été également stagiaire à l’International Center of Photography (ICP) de New York où ses professeurs Cornell Capa et Harold Feinstein l'encouragent à poursuivre dans la voie du photojournalisme.

En 2000, il est le cofondateur du Mois de la photographie en bocage normand. En tant que directeur artistique, il organise plusieurs expositions dont celles de Willy Ronis, Jean-Pierre Évrard et Bertrand Goussé à la chapelle du musée de Vire.

En 2001, il est lauréat du Grand Prix Ilford et obtient le Grand Prix du reportage au festival de la photographie de Châteauroux.

Serge Philippe Lecourt a séjourné et photographié dans une centaine de pays, travaillant pour la presse et répondant à des commandes institutionnelles et privées. Mais c’est surtout la photographie de rue, prise sur le vif, qui anime son travail, fait battre son coeur et aiguise son regard.

Il a photographié de nombreuses personnalités du monde politique et artistique et fut notamment le photographe officiel de Léopold Sédar Senghor.



Ses sujets de prédilection sont nombreux : les scènes de vie dans le monde entier, l'opposition entre les classes sociales, les rituels sociaux et culturels, l'exclusion et les différences, les espaces urbains, le monde paysan en Normandie, les portraits d'artistes, les ateliers de peinture et de sculpture, les traces mémorielles, les amoureux et les jeux d'enfants dans la rue...Il a travaillé la photographie argentique pendant plus de vingt ans en accordant un soin particulier au développement et au tirage. Le tirage sur papier ancien est une spécificité de son travail transmise par Jean-Pierre Évrard qu'il considère comme son maître. Parallèllement, il a animé des stages auprès d'une centaine de passionnés au centre culturel Tandem de Caen.

Aujourd’hui, Serge Philippe Lecourt poursuit son travail d'auteur en argentique et utilise le numérique pour ses commandes. Si la majorité de ses images est en noir et blanc, il travaille également en couleur.

Depuis quelques années, il organise et numérise ses vastes archives afin de développer ses sites et blogs et de se consacrer au montage d'expositions et à l'édition d'ouvrages. En parallèle, il poursuit son projet autour des monuments aux morts de Normandie (voir le site dédié : monumentsauxmortsphoto.com), exposé en 2014 aux Rencontres de la photographie d'Arles aux côtés de Raymond Depardon et en 2016 au Panthéon de Paris.

4 autres expositions ont montré son travail en 2016 en Normandie :


- Portraits d'Yvonne Guégan au Musée Charles Léandre de Condé-sur-Noireau (Calvados) dans le cadre de l'exposition "Paysage et humour" 
- La vie dans le viseur à la Chapelle du musée de Vire Normandie dans le cadre du Mois de la Photo en bocage normand
-Temps de pause à la bibliothèque intercommunale d'Avranches, également dans le cadre du Mois de la Photo en bocage normand
- Le Préau : 20 ans déjà ! dans les galeries du cinéma-théâtre du Préau à Vire Normandie du 30 septembre au 10 décembre (vernissage le vendredi 30 septembre à partir de 18h39)

En 2017, il contribue photographiquement au manuel « La Manche toute une histoire » édité par le Conseil Départemental de la Manche, pour le chapitre consacré à la Première Guerre mondiale.

En 2018, il va à la rencontre des Normands autour des plus beaux monuments aux morts de la région à l'occasion de projections photographiques commentées. Il est invité à exposer sur le thème de l'enfance à Rémalard-en-Perche dans le cadre du festival Jeunesse Tout Court et y retourne pour une conférence sur les monuments aux morts du Perche.
 

Contact : Serge Philippe LECOURT
06 81 90 31 37
splecourt@yahoo.fr
Top